1001 façons de nouer un foulard

Noeud de foulardBon, c’est une façon de parler bien évidemment car il n’existe quand même pas mille et un nœuds de foulard différents. Mais il y en a sans doute plus que vous ne l’imaginez. Pour changer radicalement de style en deux temps trois mouvements, pas de secret : s’inspirer de ces variantes et un petit peu d’entrainement feront le reste. Parmi la vingtaine qui existe, nous en avons sélectionné 6 faciles. Enjoy!

1) le basique

En fait nous devrions dire "les basiques" : toute manière de nouer le foulard a elle-même des sous variantes. Le ou plutôt les nœuds les plus simples consistent à faire passer le foulard une ou deux fois autour du cou selon sa longueur et l’effet voulu. Puis, on peut le laisser tel quel ou faire passer les extrémités dans la boucle ainsi formée. Un simple nœud lâche par-dessus donne un effet spontané.

2) le tour de cou

Aussi appelé "turtleneck" (cou de tortue), ce nœud consiste à enrouler le foulard autour de son cou autant de fois que la longueur le permet. Puis, terminer par un petit double nœud qu’on dissimulera tout en dessous. Un moyen de remplacer nos bons vieux cols roulés de façon un peu plus élégante !

3) la boucle

Classique aussi, les américains l’appellent "boucle à l’européenne" : comme le faisait maman avant de nous envoyer à l’école, on plie le foulard en deux et on passe les extrémités dans la grande boucle de manière à former un nœud coulant. On peut ensuite faire une autre petite boucle dans laquelle on fera passer le foulard une deuxième fois, et même une troisième fois encore pour un effet "tressé".

4) le "huit"

Faire un double nœud tout au bout des extrémités afin de former une unique grande boucle. Puis, faire passer le nœud dans le dos, prendre la boucle ainsi formée et la croiser en "huit". Il n’y a plus qu’à repasser le foulard une seconde fois autour du cou : un nouage à la fois original et décontracté.

5) le nœud centré

Passer le foulard derrière le cou et faire un nœud simple sur le dernier tiers d’une des extrémités. On fera passer l’autre extrémité dans ce nœud, tout en ajustant la longueur avant de serrer : une autre manière en somme d’effectuer le nœud classique, mais plus originale et bien plus classe ! En effet, le foulard tombe mieux sur la poitrine et le nœud, situé plus bas, n’étouffera pas votre joli décolleté...

6) l’enroulé

Ce nouage consiste à torsader le foulard lui-même pour former un « boudin ». Attention de ne pas le faire trop serré, au risque de le rendre complètement disgracieux ! Garder une extrémité plus longue que l’autre, non torsadée, qu’on pourra faire tomber dans le dos avec élégance après avoir enroulé le foulard autour du cou. Sans doute une des manières les plus chics d’accommoder un long foulard.

Écrit par Jade le dans Accessoires

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 8f5n5hqsv5